Une rétrospective des commerces de bouche parisiens depuis 1895

Dans la suite de l’article découvrez cette rétrospective des commerces de bouche parisiens depuis 1895.

Entre les Halles dans le 1er arrondissement de Paris, La Bellevilloise, les marchands de chapeaux englués et autres bouchers proposant de la viande fraîche de chameau, une sélection de photographies des marchés, commerces et maraîchers de la capitale par les photographes Roger-Viollet et Maurice-Louis Branger.

Les Halles, marché aux poissons. Paris (Ier arrondissement), vers 1895. Vue stéréoscopique.

Vente au détail de beurre et de fromages aux Halles centrales de Paris. Vers 1900. Détail d’une vue stéréoscopique.

Marchand de volailles dans la cité Bénard. Paris, XIème arrondissement, vers 1900.

Poissonnière. Paris, 1904-1905.

Marché du “Mail” (pommes), pesée d’un panier. Paris, 1907.

Marchande de poissons aux Halles. Paris, mars 1907.

Marchand de marrons. Paris, 1907.

Bouchers proposant de la viande fraîche de chameau sur leur étal de marché, en alternative à l’oie traditionnelle de Noël. Paris, 15 décembre 1908.

Chameau exposé à la devanture d’un marchand de gibier et de volaille. Paris. 1908.

Foire aux jambons. Les andouilles de Vire. Paris, 1908.

Caisse enregistreuse. Paris, 1908.

Marchand d’huîtres. Paris, 1908.

La Bellevilloise, coopérative ouvrière de consommation, fondée à Paris en 1877. Local situé au premier étage (Vergnaud, architecte). Paris, vers 1910.

Marchand de chapeaux englués pour capturer les mouches. Paris, 1911.

Epicerie (Cuvillier et frère), rue de la Paix. Paris. 1911.

Machine à pop-corn. Paris, 1922.

Marchande de légumes. Paris, vers 1925.

Paris. Poissonnerie, rue Rambuteau. Vers 1925.

Le vendeur de glaces, sodas et sucreries. Paris, vers 1925.

Boulangerie dans le Marais avec cette inscription, sur la vitrine : “on parle russe”. Paris (IIIème arr.), vers 1930.

Bretonnes vendant des crêpes. Paris, foire du Trône, 1939.

Marchands de marrons chauds. Paris, 1942.

Inauguration d’un supermarché self-service. Paris, 1948.

Etal de gibier d’une boucherie après l’ouverture de la chasse. Paris, 1er septembre 1952.

Magasin libre-service, Paris, janvier 1954.

Epicière au comptoir de son magasin. Paris, 1956.

Epicerie italienne, rue de Montpensier. Paris (Ier arr.), août 1959.

Marchand de barbe à papa. Paris, vers 1960.

Les Halles centrales. Paris (Ier arr.), 1962.

Prisunic à Paris, rue de Vaugirard (XVème arrondissement) en avril 1977.

Originally posted 2017-02-08 12:30:21.