physalies au grand crohot

Photo d’une physalies Prise au grand crohot Hier Vendredi 12 aout.

grand crohot

physalies grand crohot wikilinks

physalies grand crohot wikilinks

physalies grand crohot wikilinks

physalies grand crohot wikilinks

physalies grand crohot wikilinks

Info :

ce n’est pas une méduse.

Elle fait partie du neuston, cette catégorie d’organismes aquatiques liés à la surface. De ce fait, bien qu’elles vivent habituellement dans les mers tropicales et subtropicales, les vents dominants peuvent les déporter sur de grandes distances, notamment vers les côtes européennes où l’on assiste certaines années à des échouages massifs.

Surtout ne pas y toucher

Les brûlures de physalie sont plus importantes que celles de la méduse pélagique. La physalie possède des tentacules pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres de long. Ces tentacules, mêmes détachés de l’animal ou échoués sur le sable, restent venimeux et l’ARS a recommandé de « ne pas y toucher », de même qu’il ne faut pas toucher « l’animal même s’il est échoué ou mort ».

En cas d’envenimement, l’ARS rappelle qu’il ne faut pas frotter la peau directement avec la main, mais retirer les tentacules en rinçant la peau à l’eau de mer, en appliquant de la mousse à raser ou à défaut du sable sec, puis en les décollant avec un carton rigide.

Source : http://www.ladepeche.fr/