Une autre perception des volumes et des surfaces

Peter Kogler, artiste plasticien Autrichien fait son apparition sur la scène des artistes contemporains à la fin années 1980 notamment en participant à plusieurs expositions à la Documenta de Cassel ainsi qu’aux Biennales de Venise où il présente ses travaux vidéos et plastiques basés sur les motifs numérisés par ordinateurs.

Sa dernière installation, visible à l’ING Art center de Bruxelles est riche en motifs psychédéliques, elle hypnotise, fascine et fait tourner les têtes.
Les murs, le sol, les plafonds sont couverts d’un vinyle blanc parcouru d’un réseau de fines lignes déformées qui modifient la perception des volumes et des surfaces.